Décryptage

Paris se maintient dans le top 5 mondial des investissements internationaux en 2016 selon KPMG

kpmglogo-1402211134480

L’attractivité de Paris Ile-de-France se confirme avec une première place en Europe continentale et une cinquième place dans le monde, selon l’édition 2016 du Global Cities Investment Monitor. Cette étude exclusive de Paris-Ile de France Capitale Economique menée avec KPMG montre également que les investissements internationaux Greenfield, créateurs d’emplois et de croissance, chutent une nouvelle fois dans le monde (-8,7%). Dans ce contexte, l’Europe connaît un repli plus accentué que l’Amérique du Nord et l’Asie-Pacifique. Lire la suite

Primeview constate des progrès sur la convergence entre hommes et femmes sur le marché du travail français mais…

Pierre Sabatier, PrimeView

Le cabinet de recherche indépendant Primeview, dans sa revue Décryptage, fait le point sur la convergence entre hommes et femmes sur le marché du travail français. Il ressort que, si l’arrivée des femmes sur le marché du travail est une mutation qui a touché l’ensemble des pays industrialisés au lendemain de la seconde guerre mondiale, c’est à partir des années 70/80 que le phénomène s’est véritablement accéléré. Aujourd’hui, on assiste à un mieux à l’exception du salaire médian, toujours à la défaveur des femmes. Lire la suite

Les chefs d’entreprises français n’envisagent pas de réduire leurs effectifs selon Sage Business Index 2014

945437-report-cover

L’éditeur de solutions de gestion Sage a publié ce jour les résultats du Sage Business Index 2014, son baromètre annuel mesurant le niveau de confiance et l’attitude des entreprises. En France, le moral des entrepreneurs stagne : la confiance des chefs d’entreprises français reste basse envers l’économie nationale, en particulier dans les régions du nord de la France. L’optimisme des chefs d’entreprises français envers leur activité reste bas lui aussi et ne progresse plus, alors que l’an dernier, la France connaissait une des plus fortes poussée de confiance du panel international (+10). En conséquence, seulement 38% des entrepreneurs français anticipent une hausse de leur chiffre d’affaires en 2015 (contre 58% à l’échelle mondiale). Lire la suite