Selon une étude de Sage, les entreprises connaissent la DSN mais l’anticipent peu

Antoine Hermet, Sage

Antoine Hermet, Sage

La Déclaration Sociale Nominative (DSN) marque un tournant dans la gestion et le traitement dématérialisé de la paie des entreprises françaises. Sous l’impulsion du Groupement d’Intérêt Public – Modernisation des Déclarations Sociales (GIP-MDS), la DSN, obligatoire au 1er janvier 2016 au plus tard, est d’ores et déjà opérationnelle pour toute entreprise souhaitant anticiper sa migration. C’est dans ce contexte que Sage France a mené sa première étude sur la DSN auprès d’un échantillon de 3 735 entreprises disposant d’au moins un produit Paie Sage. Quelque 312 d’entre elles, dont 78% de TPE, y ont répondu. L’objectif de cette enquête est d’appréhender le niveau de préparation des entrepreneurs vis-à-vis de la DSN et de connaître leurs attentes en termes de coûts et de bénéfices. Antoine Hermet, directeur du projet DSN de Sage France, livre les premiers résultats de l’étude.

Les entrepreneurs connaissent la DSN…

« Il ressort que plus de deux entrepreneurs sur trois connaissent la DSN », confirme Antoine Hermet. « C’est donc un sujet auquel ils sont sensibles et, au-delà du fait que ce soit une obligation légale, ils en perçoivent les bénéfices. En effet, près du quart des sondés considèrent sa mise en place comme une opportunité. » En plus de  la connaissance et la perception de la DSN, nous avons constaté auprès des entreprises qui y sont passées, que les effets les plus significatifs sont un gain de temps d’une part, et une meilleure maîtrise ainsi qu’une plus grande disponibilité et sécurisation des données d’autre part. »

declaration-sociale-nominative-editeurs-logicielsComme le souligne Antoine Hermet, ces résultats sont par ailleurs confirmés par de nombreux témoignages clients. En effet, les entreprises ayant anticipé la DSN avec Sage comme Cuisines Design Industrie, Hexagon Metrology, Oystar – Erca, le cabinet MCIS, la Goupille Cannelée ou encore le Garage Sourget s’accordent sur les avantages de la DSN et plus largement sur les avancées permises par la dématérialisation des déclarations. À titre d’exemple Marie-Françoise Baluel, responsable de la paie chez Cuisines Design Industries, résume les bénéfices apportés par cette nouvelle mesure : « Nous gagnons du temps grâce à la centralisation de déclarations auparavant éclatées. Mais aussi parce qu’il n’y a plus de problèmes liés à des erreurs de calcul ou à une mauvaise application des règles. Enfin, avoir anticipé la DSN me donne le temps et l’énergie pour me préparer sereinement à la dématérialisation de la DUCS [1], compte tenu des enjeux financiers qui y sont attachés. »

… mais ne l’anticipent pas encore suffisamment

L’étude Sage montre également que plus de la moitié des TPE et PME interrogées commencent seulement à réfléchir au passage à la DSN et ne savent pas encore quand opérer cette migration. « Si les entrepreneurs perçoivent la DSN comme un enjeu majeur dans la maîtrise et la sécurisation des données, seulement 6% des répondants déclarent l’avoir mise en place dans leur entreprise et près de deux répondants sur trois souhaiteraient être davantage informés », poursuit Antoine Hermet, avant de souligner l’importance « de dissiper au plus tôt le flou qui persiste sur la nécessité d’anticiper la DSN ».

Ainsi, en dépit du caractère obligatoire de cette mesure, une majorité d’entreprises reste relativement passive par rapport à la DSN. Pourtant, comme le souligne Antoine Hermet, « la DSN est une évolution qui va dans le bon sens puisqu’elle permet une meilleure compréhension des démarches administratives et une fiabilité accrue des données transmises aux organismes de protection sociale dans un contexte légal en constante évolution. Il est donc important que toutes les entreprises, à commencer par les milliers d’entreprises concernées par l’obligation anticipée de mai prochain, en aient conscience d’autant plus qu’elles ont intérêt à agir dès maintenant. » Antoine Hermet conclut : « l’anticipation est la condition sine qua non pour une transition DSN réussie or le compte à rebours a déjà commencé ! »


[1] Déclaration Unifiée de Cotisations Sociales

 

Retrouvez les résultats en schéma de l’étude DSN de Sage ici

 

Donnez votre avis sur cet article !

Vous avez envie de contribuer à la rédaction ? Soumettre un article